RODEZ

Jeudi 12 avril 2018

LA VIEILLE VILLE

Une jeune guide dynamique nous rappelle l’historique de la ville.

Au V° siècle av. J-C. s’installe une peuplade venant d’Ukraine, les Rutènes. Au cours des siècles suivants la ville se romanise vers 50 av. J-C. Bien que capitale de La Narbonnaise, peu de  vestige en aérien ne subsiste aujourd’hui , contrairement à Arles, Orange et Narbonne. A partir du XI° siècle, selon les archives , RODEZ se divisait en deux quartiers : le quartier du Bourg avec ses riches commerçants (pouvoir économique) et le quartier de La Cité où régnait l’évêché (pouvoir temporel). Une porte en pierre séparait ces deux quartiers. Ce n’est qu’à partir de la Guerre de Cent ans que cette porte fut détruite afin de réunir ces deux quartiers pour combattre l’envahisseur .

La période la plus florissante de la ville s’étend de 1450 à 1550. Chaque année, durant 3 semaines, se tenaient 4 foires de renommée nationale pour la vente entres autres des peaux d’animaux élevés en Aveyron. Aujourd’hui, on recense 70 % de maisons d’origine médiévale dont certaines furent   restaurées au XV° et XVI ° siècle selon   le style en vogue dit de Renaissance Française. La guide nous a commenté   quelques maisons historiques :                

– Maison de l’Annonciation XVI° siècle, boutique au rez- de- chaussée et logis dans les étages.              

– Maison dite d’Armagnac XVI° siècle, place de l’Olmet (orme) de style gothique pour les encorbellements et renaissance pour les 32 médaillons et les lucarnes. Nous empruntons la rue du Touat qui nous mène aux halles couvertes dites Le Mazel.

– Maison Guitard XIV° siècle , une des plus anciennes et la plus grande qui soit conservée, sa tour haute de 17 mètres était accolée à un corps de logis. Cette maison est classée aux monuments historiques.

– Maison de Benoît XV° siècle, maison de chanoine en grès rouge et calcaire blanc qui possède une belle cour intérieure ornée d’une balustrade de style gothique flamboyant.

Actuellement, RODEZ compte 25 000 Rhuthénois.

LA CATHEDRALE   NOTRE DAME DE L’ASSOMPTION

Puis , nous nous acheminons vers la cathédrale Notre Dame de l’Assomption de style gothique méridional et renaissance. Imposante, toute en grès rose à l’allure de forteresse dont la construction s’est étalée sur 300 ans. Elle mesure 107 m de long, 36 m de large, 30 m de hauteur sous voûte. C’est l’une des plus grandes du sud de la France. La façade principale côté Ouest ne comporte pas de portail d’entrée car ce mur faisait corps avec les remparts de la ville. Cette cathédrale avait un rôle défensif et religieux. Suite à des effondrements et des incendies, différents clochers se sont succédés. Le clocher actuel   de style gothique flamboyant, commandé au début du XVI° siècle, fut bâti en seulement 13 ans. Construit à coté de la cathédrale ce clocher qui culmine à 87 m fait la fierté des Ruthénois.

A l’intérieur nous sommes surpris par la séparation de la nef en deux parties au niveau du transept. Dans l’une des 27 chapelles, celle du Saint Sépulcre, on admire la Mise au Tombeau, sculpture datée de 1523 – œuvre majeure de la cathédrale. Sont à remarquer également les 76 stalles en chêne du XV° et du XIX° siècles, l’orgue du XVIII° siècle de 20 m de haut comprenant 4 claviers et 3 155 tuyaux, les vitraux de la rosace ( les plus anciens de la cathédrale ) et les quatre vitraux modernes posés en 2006.

AU RESTAURANT

Au restaurant « La table Ruthénoise », nous avons apprécié les spécialités Aveyronnaises : farçous, aligot et gâteau à la broche.

MUSEE SOULAGES

Etant Montpelliérains, nous pensions connaître ce peintre des Outrenoirs puisqu’il est exposé au Musée FABRE depuis 2OO7. Mais à RODEZ nous allons approfondir nos connaissances.  

L’après-midi fut consacré à la visite du MUSEE SOULAGES. Ce bâtiment implanté dans sa ville natale, conçu par trois architectes catalans, se compose de cubes couverts d’acier corten qui se déploient sur 6 000 m². Le musée qui présente l’œuvre du peintre   de 1934 à 2015 fût inauguré le 30 Mai 2014. La création de ce musée est liée à l’importance de la donation de Pierre et Colette SOULAGES comptant 250 œuvres et 500 pièces au total.
SOULAGES veut « mettre en évidence le processus de création artistique et la part de l’inattendu dans la recherche » ; toutes les techniques et recherches sont présentées : l’Outrenoir, l’emploi du brou de noix (50 tableaux), la lithographie, la sérigraphie et la sculpture à partir des eaux fortes. La couleur noire est le sujet de son œuvre mais la lumière qui la révèle permet d’atteindre un au-delà du noir, c’est l’Outrenoir ou noir-lumière principal objet de ses recherches à partir de 1970. Il n’utilise pas de pinceaux traditionnels mais des racloirs de tanneur, différentes brosses voire des outils de sa fabrication. Selon la mise en place du tableau, la réflection de la lumière sera différente. Pierre SOULAGES n’apporte pas de message, n’indique aucun titre qui pourrait influencer le spectateur et imposer une lecture.  SOULAGES déclare « Ce que l’on voit devant mes toiles , c’est de la lumière transformée, transmutée par le noir ».
S’ajoutent   les travaux préparatoires des 104 vitraux en verre translucide et non transparent, destinés à l’Abbatiale Sainte- Foy de Conques  et inaugurés en 1994.

Enfin, une vaste salle d’exposition temporaire accueille des œuvres d’art moderne ou contemporain; ainsi nous avons pu voir l’exposition de LE CORBUSIER.

Cette visite nous a permis de satisfaire notre curiosité tant sur la découverte de la ville, de la cathédrale que sur l’Outrenoir et la lumière – le travail de recherche spécifique à ce peintre. Il nous reste à contempler ses vitraux dans l’église abbatiale romane de CONQUES…

Régine et Jocelyne

 


Crédits photos:  Jacques Grosse    
cliquer sur l’appareil photo et René Pohl

  • RPL - 01
  • RPL - 02
  • RPL - 03
  • RPL - 04
  • RPL - 05
  • RPL - 06
  • RPL - 07
  • RPL - 08
  • RPL - 09
  • RPL - 10
  • RPL - 11
  • RPL - 12
  • RPL - 13
  • RPL - 14
  • RPL - 15
  • RPL - 16
  • RPL - 17
  • RPL - 18
  • RPL - 19
  • RPL - 20
  • RPL - 21
  • RPL - 22
  • RPL - 23
  • RPL - 24
  • RPL - 25
  • RPL - 26
  • RPL - 27
  • RPL - 28
  • RPL - 29
  • RPL - 30
  • RPL - 31
  • RPL - 32
  • RPL - 33
  • RPL - 34
  • RPL - 35
  • RPL - 36
  • wowslider.net
  • RPL - 38
bootstrap slider by WOWSlider.com v8.6m

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *