MUSEE DALI – FIGUERAS

Pour cette dernière visite de l’année, nous avions choisi le musée Dali que nous avons pu découvrir ou redécouvrir avec un guide.

Le musée Dali est le deuxième musée le plus visité d’Espagne. Il a été créé par l’artiste lui-même sur les vestiges d’un ancien théâtre et inauguré en 1974. La visite commence à l’extérieur avec une façade étonnante aux murs de couleur rouge brique recouverts de petits pains catalans jaunes, surmontée d’oeufs géants et de statues dorées qui ornent le pourtour supérieur du musée.

L’intérieur du musée est une oeuvre d’art à part entière : nous pénétrons dans un monde captivant et unique. C’est un lieu  extraordinaire qui nous plonge dans les méandres du cerveau torturé et génial de l’artiste catalan. L’oeuvre de Dali est complexe : On y retrouve les influences du pointillisme, du cubisme, de l’hyper réalisme bien avant que le surréalisme ne devienne sa marque de fabrique. Des sculptures, meubles en tous genres, objets, décorations, énormes peintures sur les plafonds et les murs se côtoient dans les différentes salles. J’avoue que nous sommes un peu déboussolés !!!!!

Ce musée est à l’image de l’artiste : un peu fou, un peu démesuré, totalement mégalo. Dali, ce fantaisiste théâtral pour les uns, ce génie pour les autres, nous a permis de découvrir son parcours artistique tout au long de sa vie.

Puis nous faisons un petit tour au musée des bijoux dessinés par le maître catalan entre 1941 et 1970. Il les a dessinés sur papier avec une grande précision de formes et de couleurs puis ont été fabriqués à New York. Ce sont des oeuvres uniques dont les matériaux de fabrication ont été choisis par Dali : Or, argent, diamants, rubis, émeraudes, saphirs, topazes, aigues marines, perles, coraux. Une petite merveille que cette exposition de 39 bijoux : collection qui a été rachetée à un organisme japonais qui en était propriétaire.

Nous rejoignons la Jonquière pour le déjeuner au “Grand Buffet”. Les estomacs vides ont su faire honneur aux montagnes de nourritures qui nous attendaient. Les magasins du centre commercial ont eu un franc succès et nous ne dirons pas ce que contenaient les cartons subrepticement rangés dans la soute du bus.

Je vous donne rendez vous pour d’autres aventures dès la nouvelle saison. Francette   

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *