MARSEILLE

Les 6 et 13 novembre 2014 : De bonne heure et de bonne humeur, en route pour Marseille. Il fait un temps magnifique, la journée promet d’être superbe. Après les embouteillages de Marseille, nous arrivons à la cité radieuse LE  CORBUSIER.                                                                                       Créée en 1952,  cette architecture audacieuse de béton aux couleurs vives est un laboratoire social dont les cellules superposées sont imbriquées les unes dans les autres sur 7 étages. Cela forme un village vertical. Le Corbusier a créé un “Modulor”, outil de mesure qui a servi de base à tous ses calculs et qui se réfère à la stature d’un homme au bras levé.

L’unité d’habitation Le Corbusier se présente sous la forme d’une barre d’habitation de 135 mètres de long, montée sur pilotis. De loin, on dirait un énorme paquebot. 330 appartements peuvent accueillir 1500  habitants qui disposent d’une rue commerçante, d’un hôtel restaurant et sur la terrasse, d’une école maternelle et d’équipements sportifs.

Les appartements sont constitués d’éléments indépendants et séparés de l’ossature en béton par un appareillage coupe bruit ce qui permet une isolation phonique exceptionnelle. Nous visitons un appartement type qui est constitué de 3 modules :                                                                          -1:l’entrée,lacuisine,lasallecommune                                                                             -2:la chambre des parents,la salle de bain,les toilettes                                -3:les 2 chambres d’enfants

Les appartements sont traversants : à l’est les montagnes, à l’ouest la mer. Une loggia brise soleil prolonge le séjour. La cuisine et l’étage comprennent de nombreux rangements qui remplacent les armoires et des cloisons coulissantes qui permettent un gain de place. Dans la cuisine, on trouve un évier broyeur, une cuisinière, un vides ordures, le réfrigérateur est remplacé par une glacière.

Moderne, trop sans doute pour l’époque. Ce grand vaisseau de ciment a suscité de nombreuses polémiques. Cet immeuble était d’ailleurs appelé “la maison du fada“.

L’heure du déjeuner approche. Sous un soleil éclatant, nous longeons la corniche, admirons les belles villas situées sur la colline,  pour nous rendre dans un bon petit restaurant situé place aux huiles.  

L’après midi est consacré à la visite du quartier du PANIER. Situé dans le 2ème arrondissement, derrière l’hôtel de ville, c’est un des plus anciens quartiers de Marseille. Il est construit sur le site d’implantation de la colonie grecque de “Massalia” datant de 600 ans avant Jésus Christ. C’est aujourd’hui un quartier populaire, premier lieu d’implantation des immigrés de Marseille. Il a été détruit par les allemands pendant la seconde guerre mondiale car c’était un refuge pour les résistants                                               Nous découvrons tout d’abord l’hôtel Dieu. Ce très beau bâtiment a été construit au 12ème siècle et comprend 3 étages de galeries circulaires à arcades. C’est depuis 2013, un hôtel 5 étoiles “l’Intercontinental”                  Nous apercevons la maison diamantée dont les pierres sont taillées en pointes de diamants. Sa façade est classée monument historique.                    Nous passons devant l’église Notre Dame des accoules dont il ne reste plus que le clocher, vestige d’une des plus anciennes églises de Marseille.      Nous continuons par ces ruelles pittoresques, étroites où il est agréable de flâner. Nous arrivons sur la place de Lenche sous laquelle se trouvent les citernes de la ville grecque.                                                                     La place des moulins (il ne reste que 2 moulins). Au 16ème siècle, une quinzaine de  moulins à vent assuraient la fourniture en farine des marseillais.                                                                                            La vielle charité était l’hospice qui accueillait les pauvres et les mendiants  de la ville au 17ème siècle. C’est un bâtiment rectangulaire de 3 étages de galeries avec arcades ouvert sur une cour intérieure. Au centre, se trouve la chapelle avec sa coupole ovoïde, son porche avec ses colonnes corinthiennes. Aujourd’hui, la vieille charité a été entièrement rénovée. C’est un ensemble monumental d’un grand intérêt architectural et historique qui abrite plusieurs musées.

Ce quartier du Panier est en pleine réhabilitation et ressemble à un village méditerranéen. Des artisans, des artistes, de jeunes couples “bobos” y ont élu domicile. Il est devenu très touristique depuis le fameux feuilleton “Plus belle la vie”.

Ces 2 journées passées à Marseille auront réuni environ 85 personnes. Espérons que tout le monde en aura gardé un bon souvenir.

Francette Pohl.

Merci Janine Parès pour son magnifique diaporama ci-dessous. Cliquer sur MARSEILLE puis sur le diaporama pour l’afficher en plein écran

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *