BARCELONE

Dimanche 5 octobre 2014

07h00: 45 adhérents de l’association sont heureux de prendre la route pour passer 3 journées à Barcelone.

Un gros embouteillage à l’entrée de Barcelone dû à un triathlon organisé en ce beau dimanche ensoleillé ralentit notre allure, mais il nous permet d’admirer les beaux bâtiments qui se trouvent autour du port olympique et d’apercevoir les sportifs qui se pressent dans les rues. Nous quittons  le bus pour nous diriger vers un restaurant du bord de mer où personne ne se fait prier pour passer à table.

Nous sommes en forme pour attaquer la visite panoramique des quartiers modernes de Barcelone (ou la sieste pour certains). Nous nous dirigeons vers le village olympique situé en bord de mer qui a servi à loger les 18 000 sportifs et accompagnateurs lors des jeux olympiques de 1992. C’est aujourd’hui un quartier moderne, vivant, dynamique où vit une population aisée. De beaux jardins, de larges avenues, de grandes tours, de nombreux restaurants et boutiques rendent ce quartier très agréable.

Puis nous nous dirigeons vers le Mont Juïc : une des collines couverte de fleurs, d’arbres exotiques, de cactus géants qui domine la ville et le vieux port. De nombreux édifices y furent construits pour l’exposition universelle de 1929 et surtout les J.O. de 1992, notamment le stade olympique accueillant les épreuves d’athlétisme et les cérémonies d’ouverture et de clôture des J.O. Une piscine olympique et de nombreux stades  accueillirent ça et là  les autres disciplines des Jeux. Nous passons devant le palais national qui fut le pavillon principal de l’exposition universelle. Ce bâtiment majestueux de style baroque abrite aujourd’hui un musée.

En fin d’après midi, nous rejoignons notre hôtel situé en plein cœur de Barcelone. Les plus fatigués  se reposent avant le repas du soir, d’autres se précipitent vers la “Rambla“: lieu le plus fréquenté et renommé de Barcelone. L’avenue est noire de monde, les gens déambulent au milieu des boutiques de souvenirs et des marchands de fleurs. Il est temps pour certains de goûter à la bière espagnole à la terrasse d’un café.

Après le repas, une partie d’entre nous part découvrir Barcelone “by night” en bus, surtout le “son et lumière” de la fontaine qui se trouve devant le palais national. D’autres, plus courageux, partent à pied vers la même destination. Une belle averse les oblige à prendre le métro pour rentrer.

lundi 6 octobre 2014

9 H : Nous partons à pied de notre hôtel visiter le quartier gothique. Véritable cœur de Barcelone, nous déambulons dans les ruelles étroites imprégnées d’Histoire. Le long des édifices médiévaux se dressent les vestiges de l’ancienne cité romaine. Nous passons devant le palais de la musique catalane (en catalan: Palau de la Música Catalana) qui est une salle de concerts. C’est un magnifique bâtiment à l’architecture avant-gardiste recouvert de mosaïques, de céramiques, de verre et de sculptures. Les rambardes en fer forgé côtoient les superbes vitraux colorés.

Nous arrivons sur une belle place où de nombreux policiers en tenue se trouvent.  la cathédrale de la Sainte Croix (en catalan: Santa Creu), édifice gothique du 13ème siècle, grandiose, se dresse devant nous. La messe annuelle de la police s’y déroule et nous n’avons que quelques minutes pour pénétrer dans cette magnifique cathédrale. Nous nous dirigeons vers le cloître qui héberge 13 oies qui symbolisent 13 années de la vie de Sainte Eulalie à laquelle est dédiée cette cathédrale. C’est un endroit très  calme planté d’orangers, de palmiers, de  magnolias. Par les ruelles étroites, nous débouchons sur le quartier juif où l’on a retrouvé les traces d’une ancienne synagogue. Nous arrivons sur la place Sant Jaume où se trouve l’hôtel de Ville et le palais de la Generalitat. Nous faisons un petit arrêt au marché “La Boqueria” sur la Rambla. C’est un magnifique marché où l’on trouve tout ce qu’il faut pour se nourrir. C’est un régal pour les yeux avec ses mélanges de couleurs et ses étals de fruits savamment élaborés.

Nous déjeunons au Village Espagnol situé sur le Mont Juïc construit pour l’Exposition Universelle de 1929 : toutes les régions d’Espagne y sont représentées. On y retrouve tous les styles architecturaux de la Galicie au Pays Basque et de l’Aragon à l’Andalousie. C’est aujourd’hui un village de restaurants où affluent de nombreux touristes.

Sous un soleil éclatant,nous visitons le parc Güell, bâti entre 1900-1914 par Antoni Gaudi. Un parc de 17 hectares construit sur une colline qui domine la ville et offre un panorama fantastique. Nous arrivons sur la place principale bordée par un banc de 110 m de long, recouvert de mosaïques et dont l’ondulation rappelle les mouvements d’un  serpent. Sous cette place, une salle de 86 colonnes doriques qui recueillent l’eau de pluie. L’entrée principale débouche sur un monumental escalier qui aboutit à des fontaines. Nous sommes admiratifs devant la salamandre multicolore faite de mosaïques. Nous traversons une allée  soutenue par des colonnes torsadées  et nous nous dirigeons vers des allées tranquilles et ombragées. Une maison-musée en forme de champignon où Gaudi vécut ses derniers jours se trouve à l’entrée du parc. C’est un endroit hors du commun et vraiment surprenant.

La Sagrada Familia : (Sainte Famille) C’est l’œuvre majeure de Gaudi, le monument le plus représentatif de son génie visionnaire. Commencée en 1884, elle devrait se terminer en 2026 et  marquer le centenaire de la mort de l’artiste. Cette gigantesque basilique consacrée par le pape Benoit XVI en 2010, est un chef d’œuvre architectural. Née de la fantastique imagination de Gaudi, elle est formée de 18 tours dont la plus haute mesure 170 mètres. C’est l’édifice le plus haut de Barcelone. Ses 3 façades : façade de la nativité, façade de la passion, façade de la gloire de la création sont les 3 étapes de la vie du Christ. L’intérieur est extraordinaire avec ses immenses colonnes inclinées qui se ramifient en branches et en feuilles éclairées par des vitraux magnifiques aux couleurs éclatantes. Cet intérieur sobre, moderne, tout en lignes et formes géométriques nous a tous surpris par son gigantisme. C’est le monument le plus visité d’Espagne.

mardi 7 octobre

La Fondation Miro : Cet artiste surréaliste né en 1893 présente des œuvres avant-gardistes. De grands espaces lumineux mettent en scène le travail de l’artiste : peintures, sculptures, tapisseries.

Déjeuner de tapas dans un restaurant du centre.

Casa Batllo : Joseph Batllo, riche industriel, fit appel à Gaudi pour construire sa maison dans un style moderniste. Il transforme la façade d’un bâtiment existant en la modelant et en utilisant des formes ondulées pour en faire la maison la plus originale de Barcelone. Il utilise l’espace, les formes, la lumière, la couleur pour en faire une maison totalement différente. Nous avons pu admirer les balcons en forme de masques vénitiens, les fenêtres translucides, le design ergonomique des rampes, les lucarnes. La façade extraordinaire utilise la pierre, le fer forgé, la mosaïque. Le haut de la maison est couronné par une étonnante toiture qui rappelle le dos d’un dragon.

Casa Pedrera (en catalan: carrière): en raison de l’apparence ondulée du bâtiment et de la couleur blanc crème de la pierre utilisée. Cette maison, de style moderniste,  a été construite entre 1906 et 1910 pour la famille Mila. La façade est en forme de vague. Les balcons de pierre sont couronnés d’acier forgé  en forme d’algues et le toit ressemble à une coque de bateau. La façade arrière donnant sur le patio est recouverte de ciment et de chaux couleur marron rougeâtre. Dans les greniers, des arcs de briques s’unissent au plafond pour supporter la toiture. Sur celle-ci, se trouvent des escaliers, des cheminées, des tours d’aération, qui par leur forme originale, créent des sculptures abstraites recouvertes de céramiques et de marbre. Les cheminées rappellent des chevaliers casqués. Nous visitons un bel appartement construit autour du patio circulaire.

C’est la dernière œuvre d’ Antoni Gaudi  que nous visitons. Cet architecte et designer est une des plus prestigieuses figures de l’architecture espagnole. Admiré et controversé de son vivant pour l’audace de ses innovations, il jouit aujourd’hui, d’une notoriété indiscutable dans le monde entier.

Nos trois journées sont déjà terminées. Nous reprenons la route pour la France. Heureux d’avoir découvert cette belle ville mais conscients qu’il reste encore de nombreuses autres choses à explorer. Peut-être une autre fois ??


 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *