LA TOSCANE

Du 18 au 25 mai 2015, 45 adhérents sont partis à la découverte de la Toscane. Lever matinal, le voyage en bus s’effectue sans problème sous un soleil resplendissant qui nous permet de profiter des magnifiques paysages que nous traversons.

2ème  journée : les “5 terres”

Nous embarquons à La Spézia. Le ciel est bleu,le soleil brille, la mer calme et cristalline. Nous longeons la côte Ligure pour découvrir ces villages colorés accrochés à la montagne, sur des falaises abruptes qui plongent dans la mer. Les maisons entassées et enchevêtrées les unes dans les autres, forment une mosaïque bigarrée. Les ruelles sont étroites et entourées de boutiques et restaurants. Les paysages formés d’étagements, soutenus par des murs “à sec”, sont plantés de vignes, d’oliviers, d’arbres fruitiers. Les 5 Terres, sont inscrites au patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1997. Elles sont le paradis des randonneurs, qui par des sentiers côtiers, rejoignent les différents villages : Vernazza, Monterosso, Portovénéré etc….C’est un petit coin de paradis qui attire de nombreux touristes.

3ème journée : Lucca

Le ciel est gris pour découvrir cette petit ville médiévale entourée de remparts restés intacts depuis la Renaissance, exemples de l’architecture militaire des 16ème et 17ème siècle, aménagés de jardins et devenus lieux de promenade. Ils font 4 kms de long et sont traversés par 6 portes pour entrer dans la ville. Le centre historique dont le joyau est la “piazza dell’Anfitéatro” en forme d’ellipse, était un amphithéâtre romain. Aujourd’hui, elle est entourée de bars et de boutiques. On visite la cathédrale Saint Martin, de style roman,  dont l’intérieur comporte de précieuses œuvres d’art de sculptures et peintures. La tour la plus importante de Lucca est la tour Guinigi, célèbre pour son sommet embelli par un jardin suspendu composé de chênes verts. Elle domine la ville de sa couleur rouge (en briques) et a survécu aux démolitions du 16ème siècle. Le centre historique médiéval est doté de ruelles, de places bordées de tours, de palais, de maisons en pierres ou briques soutenues par des portiques, d’hôtels particuliers. La fin de la visite se terminant sous la pluie est précipitée et nous empêche de saluer comme il se doit notre guide, une magnifique petite dame, d’un âge certain, qui nous avait pris en charge. Nous déjeunons à Pise, la ville de Galilée, père de la physique. Nous arrivons sur cette place majestueuse où se trouvent la tour penchée, symbole de la ville, le “Duomo“, l’une des plus grandes expressions de l’art roman de Pise, le baptistère de forme circulaire qui possède une coupole pyramidale de 18 mètres de diamètre, qui sont de véritables joyaux de marbre. La tour penchée,construite à partir de 1173, étonne avec son inclinaison très nette (4°). C’est une perfection architecturale avec ses 6 niveaux de loges, ses lignes courbes de marbre blanc.

4ème journée : Florence

Un arrêt sur une des collines dominant Florence nous permet de situer les principaux monuments de la ville sous un ciel bien gris.Les vendeurs de ponchos et parapluies nous accompagnent. Cela nous sera bien utile. Nous découvrons cette prestigieuse cité des Médicis, berceau de la Renaissance italienne, ville d’art par excellence. Des générations de banquiers et de marchands ont enrichi cette ville de somptueux palais. Les plus grands sculpteurs, peintres et architectes, l’anoblirent des plus grandes œuvres. Nous atteignons le chœur historique avec la “piazza del duomo”,le choeur religieux, le campanile de Giotto, le baptistère aux portes de bronze magnifiquement sculptées. La plazza Della Signora, véritable musée en plein air avec ses œuvres signées des plus grands noms de Florence : Donatello, Michel Ange. Nous nous dirigeons au restaurant situé dans un ancien palais, au décor magnifique. Puis visite du musée des offices. Il pleut toujours, nous sommes en retard, nous accélérons le pas et c’est là que nous perdons une partie du groupe, heureusement, ils nous rejoindront un peu plus tard.                              Le musée des Offices a été construit en 1560 et présente les plus belles collections au monde de peintures italiennes, des grands maitres de la Renaissance, Léonard de Vinci, Giotto, Michel Ange, Le Caravage, la naissance de Vénus de Botticelli. Un escalier monumental permet d’accéder à la galerie. Compte tenu de la taille du musée, nous ne pourrons visiter  que quelques salles qui nous permettront d’observer l’évolution de la peinture religieuse pour la perspective et l’humanité des visages.           Petit temps libre avant le dîner qui permettra aux uns, de flâner dans les rues noires de monde et aux autres, de s’installer tranquillement à la terrasse d’un café.

5ème journée : Florence

Nous repartons pour une visite guidée de la ville historique par les ruelles médiévales bordées par les antiques maisons-tours, mémoires du grand poète Dante. Un arrêt devant la galerie des offices, puis la “piazza della signoria” qui représente le chœur politique historique de Florence avec le palazzo Vecchio, la fontaine de Neptune, les nombreuses sculptures et statues. Nous nous dirigeons vers le “Ponte Vecchio” situé sur le fleuve Arno. En 1593, le duc Cosme 1er de Médicis fit construire un corridor au-dessus du fleuve afin de relier les Offices au palais Pitti. Incommodé par les odeurs des boutiques de l’époque (boucheries, tanneries), il les fit remplacer par des boutiques de joailleries et bijouteries qui existent encore aujourd’hui .    Nous atteignons le palais Pitti, grandiose, qui aujourd’hui, détient 6 musées.    Nous admirons la façade de l’église Santa Croce, superbe édifice gothique qui renferme les tombeaux de célèbres florentins tels que Michel Ange, Galilée et Machiavel. Puis un petit tour à la pharmacie Santa Maria Noovella qui est une ancienne officine d’apothicaire devenue une maison de parfums et de soins corporels. Ouverte en 1612 par les moines dominicains, elle est toujours en activité. C’est un lieu unique avec ses dorures, ses peintures, ses fresques, et ses anciennes fioles de parfums.                  Après le déjeuner, nous prenons la direction de la villa Médicis à Poggio a Caiano, située à 20 kms de  Florence. Cette villa  a été construite en 1485 et était une résidence d’été de la famille. Entourée d’un jardin à l’anglaise, elle surprend par son escalier monumental qui conduit à la terrasse décorée d’une frise en terre cuite. Parmi les pièces du rez de chaussée, se trouve un théâtre et une salle de billard. Au 1er étage, de magnifiques salles sont décorées de peintures murales représentant des thèmes mythologiques ou des évènements de l’histoire romaine.                                                 Nous prenons la route pour Sienne.

6ème journée : Sienne – San Gimignano

L’hôtel est situé en bas des escalators qui nous emmènent directement au centre historique. La ville est séparée en 17 “contrades” (quartiers des escargots, des tortues, des dragons). Nous découvrons les ruelles de la cité entourées de palais magnifiques, des trésors architecturaux, palais, loggias, remarquables édifices religieux qui mènent sur la célèbre “piazza del campo” : la plus vaste place médiévale d’Europe, en forme de coquille, où se dresse l’hôtel de ville construit au 13ème siècle. C’est le véritable cœur de la ville où se tient la fameuse course du “palio” où s’affrontent chaque année les 17 “contrades” : courses de chevaux montés à cru, calquées sur le modèle d’une joute médiévale où tous les coups sont permis. Puis par les ruelles pentues, nous atteignons la majestueuse et imposante cathédrale gothique Santa Maria Assunta édifiée au 13ème siècle, aux marbres bicolores blancs et noirs, aux colonnades décorées de fines sculptures. Elle abrite des chefs d’œuvre, tels que l’extraordinaire vitrail de la chapelle principale  et des fresques et peintures logées dans les chapelles du transept (sculptures de Michel Ange, Donatello, Pisano. La bibliothèque Piccolomini, aux murs et plafonds recouverts de fresques représentant des épisodes de la vie du pape Pie II est une merveille. Les sols en marbre marqueté, avec des dizaines de scènes inspirées par l’apocalypse, réalisées par plusieurs artistes sur plusieurs siècles, représentent les sibylles. La chaire repose sur des colonnes de porphyre et de marbre et représente des épisodes de la vie du christ.                                                                                              Après le déjeuner, nous nous dirigeons vers San Giminiano, situé dans la vallée du chianti. C’est un charmant et authentique bourg médiéval, trônant sur une colline, caractérisé par ses tours et maisons fortifiées, classé au patrimoine mondial de l’Unesco. Le temps semble s’être arrêté. Nous rentrons dans le bourg par la porte San Giovanni pour rejoindre le centre où convergent 3 places entourées de maisons-tours médiévales. Il y en avait 70 et il n’en reste plus que 13 aujourd’hui. Elles avaient des fonctions de défense et étaient reliées les unes aux autres par des ponts et permettaient de se déplacer sans descendre dans la rue. Elles étaient construites par les riches familles, qui pour montrer leur puissance, les construisaient de plus en plus haut. La ville est envahie par les touristes qui flânent devant les boutiques de souvenirs.                                                                                         Nous quittons San Giminiano, traversons des paysages pleins de charme et romantiques à souhait, des vallons recouverts de vignes, cyprès, oliviers, des petits villages accrochés aux collines. Nous nous rendons dans la campagne Toscane pour y déguster des produits locaux. On nous accueille : la table est mise – l’huile, les olives, le fromage, le vin nous attendent pour une dégustation. Puis passage obligé dans la boutique où tout le monde repart avec un petit sac.                                                                               Nous reprenons la route pour Marina di Pietrasanta, petite ville située en bord de mer.

7ème journée : Carrare

Carrare est célèbre pour ses mines de marbre exploitées depuis l’époque romaine. De loin, on aperçoit ces montagnes blanches qui s’étendent sur une dizaine de kilomètres. On y extrait des blocs de marbre pouvant atteindre 60 tonnes, transportés sur des camions géants. Nous faisons le tour d’un petit musée à ciel ouvert où l’on découvre quelques sculptures, de vieux outils, des scènes sculptées dans des blocs représentant la vie des mineurs à l’époque où l’on descendait les blocs à l’aide de troncs d’arbres. En traversant la ville, on remarque que de nombreux bâtiments sont recouverts de marbre ainsi que les trottoirs et places.                                  Dernier repas à Gênes avant de rejoindre la France. (hé non, ce ne sera pas le dernier puisqu’une panne du bus nous obligera à prendre un dernier repas au Mac Do sur l’autoroute).

Durant ce voyage, nous avons découvert le système des “check Point” : Les mairies appliquent des taxes sur l’entrée et la circulation des autocars touristiques dans les villes italiennes. Les coûts sont élevés et différents d’une ville à l’autre. Cela nous a obligés parfois à faire quelques détours.

J’espère que vous avez  apprécié ce voyage malgré le temps qui n’aura pas toujours été favorable et que vous garderez un bon souvenir de cette merveilleuse Toscane, de cette région bénie des dieux avec ses villes au riche patrimoine et ses paysages exceptionnels.

Je vous remercie pour l’excellente ambiance qui a régné tout au long de cette semaine.

Francette

Le diaporama de Janine :

Cliquez ici pour voir son diaporama “CC-TOSCANE 30min” !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *