MAUGUIO-CARNON

En ce jeudi 5 décembre, Madame Berthelot, archiviste au service culturel de Mauguio nous fait visiter son village.

Mauguio, situé à une dizaine de kilomètres de Montpellier, possède 16 000 habitants et s’étend sur 9500 hectares. Il est séparé de Carnon par l’étang de L’Or. C’est la 7ème commune de l’Hérault.

Sur la place centrale du village (place de la libération) se situe l’hôtel de ville : magnifique bâtiment datant de 1902, légué à la ville par le professeur Etienne Frédéric Buisson. Puis nous visitons l’église Saint Jacques datant du 17ème siècle, à la façade épurée, qui possède un magnifique triptyque peint par Antoine Ranc (présentation de Jésus au temple – Saint Augustin et Saint Jacques). On y trouve également un monument en marbre dédié à la mémoire des 4 papes qui ont séjourné à Melgueil au cours du 12ème siècle (Urbain II, Gélase II, Calixte II et Alexandre III.

La cité médiévale a été créée en 965 par les comtes de Maguelone qui deviendront les comtes évêques de Melgueil.

Le village est organisé de façon circulaire autour de sa motte féodale, unique en Europe, d’une hauteur de 20 mètres, sur laquelle se trouvait le premier château en bois des comtes de Melgueil qui pouvaient surveiller toute la région. Cette puissante famille  s’était attribué le pouvoir de battre la monnaie. Le “denier” Melgorien a fait la renommée du comté et a circulé dans le midi de la France jusqu’au 14ème siècle.

Au 12ème siècle, les comtes construisirent un château de pierre en contrebas de la motte. Celui-ci a été racheté par la ville et est en cours de rénovation. Il possède des plafonds à la française, un escalier octogonal et une cheminée monumentale. Il est classé au titre des monuments historiques.

En 1903, un château d’eau a été construit sous la motte féodale et était destiné à alimenter en eau les fontaines et les lavoirs du village. Aujourd’hui, une salle d’exposition retrace l’histoire de la motte dans le réservoir du château d’eau.

L’émigration massive d’espagnols au début du 20ème siècle, grâce à la viticulture, a donné au village sa particularité hispanique. Les propriétaires viticoles s’enrichissent et font construire de belles maisons dans le centre du village. Leurs façades sont souvent décorées de motifs se rapportant à la vigne.

Nous terminons notre visite  par la découverte d’un magnifique ginkgo biloba, dans un jardin privé. Cet arbre sacré originaire de Chine, est paré de merveilleuses feuilles jaunes aux couleurs de l’automne.

La commune organise des visites guidées gratuites tout au long de l’année. Renseignements et inscriptions au service culturel de la mairie : 04 67 29 65 35

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *