TAPIS D’EXCEPTION à Pierres Vives

L’exposition organisée à Pierres Vives nous a permis de découvrir quelques tapis d’exception destinés aux ambassades, aux monuments nationaux, au palais de l’Elysée, perpétuant une technique de tissage qui se transmet depuis plus de 4 siècles. Au Moyen Age, une tradition drapière existait dans le Languedoc. Au fil du temps, elle a périclité et a été remplacée par cette activité tapissière.
En 1964, un atelier de tissage est installé à Lodève pour favoriser l’insertion de femmes de harkis après l’indépendance de l’Algérie. Cet atelier est rattaché à l’administration du Mobilier National. Après avoir fait des copies de tapis anciens, aujourd’hui, ce sont des cartons de créateurs contemporains, peintres, architectes, designers qui sont créés. Cette exposition nous présente une douzaine de tapis exceptionnels, des outils, des documents d’archives, des laines utilisées qui proviennent de Nouvelle Zélande et d’Australie. (cependant, un approvisionnement en laine des moutons du Larzac est à l’étude)                                                          
Une visite passionnante et enrichissante qui perpétue le savoir faire du tapis à la française. Un bel hommage aux “liciers” lodévois qui créent de véritables œuvres d’art.

Francette POHL

 

1 réflexion sur « TAPIS D’EXCEPTION à Pierres Vives »

  1. Je suis sure que c’était une très bonne visite d’expo que j’avais déjà faite avec les amis du musée Fabre il y a quelques années à Lodeve.
    J’avais un IRM de contrôle ce jour là.
    A bientôt j’espère.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *